Qui sommes nous ?

Le Centre de Médiation des Barreaux & Solutions Amiables de la Réunion “CMB”, situé à la Maison de l’Avocat et du Droit est une association créée à l’initiative conjointe du Barreau de Saint Denis et de médiateurs. Il a une vocation pluridisciplinaire et fédère près de quarante Médiateurs qualifiés, de parcours professionnels complémentaires, Avocats ou non, mais ayant tous validé un cursus de formation de plus de deux cents heures. Les Médiateurs du Centre adhèrent à son règlement, ses statuts et à sa charte déontologique qui reprend les instruments nationaux et européens. Ils s’engagent à se conformer strictement à ces obligations déontologiques. Le Centre met l’accent sur la co-médiation pour enrichir ses interventions.

Nos partenaires

La Fédération Nationale des Centres de Médiation (FNCM)

L’Association des Médiateurs Européens (AME)

Institut de Formation à la Médiation et à la Négociation (IFOMENE)

NOS MÉDIATEURS

Consultez l’annuaire des médiateurs de la Réunion! 

La médiation c'est quoi réellement?

C’est un mécanisme expérimenté et structuré qui permet aux personnes de cheminer vers l’élaboration d’un accord qui convient à chacun, en passant par des étapes qui garantissent la meilleure chance d’aboutir. C’est un processus volontaire : les parties sont libres de l’accepter et d’y mettre fin.

Son efficacité

En un temps et un coût maîtrisés, les acteurs restent maîtres de leur conflit et en sortent satisfaits avec des rapports apaisés.

L’accord peut être total ou partiel (le Juge ne tranchant que les derniers points). Il se conforme à la loi. L’accord peut être homologué en justice pour avoir force exécutoire.

Son originalité

le médiateur ne propose pas de solution donc n’influence pas les parties. C’est un facilitateur de dialogue. L’idée est que les parties sont les plus compétentes pour régler leurs difficultés mais qu’en conflit...

la communication se brouille, d’où la nécessité de faire appel à un tiers formé qui la rétablit. A travers des réunions communes ou en aparté, les parties sont libres d’imaginer des solutions créatives et originales, dans le respect toujours de la légalité.

Et un médiateur pour quoi faire ?

Le médiateur est extérieur au litige, il ne prend pas partie (neutre, indépendant et impartial). Il n’a pas d’intérêt à la solution. Il est spécialement formé et obéit à une déontologie stricte, notamment sur la confidentialité et la légalité. Il apporte ses connaissances du processus en matière de communication, ainsi que sa capacité d’écoute, pour permettre la reprise d’un dialogue constructif et équilibré.

Le médiateur œuvre avec bienveillance, sans préjugé ni parti pris. Il n’est ni juge ni arbitre : il ne rend pas d’avis ni de jugement. Il aide les parties à surmonter leurs divergences pour qu’elles trouvent une solution “gagnant/gagnant“, sereine et pérenne, dans le respect des droits et des besoins de chacun.

Les résultats du CMB

en chiffres:  

à LA Réunion

1 %
de réussite

en matière familiale

1 %
de réussite
en matière
civile
1 %
de réussite

en matière administrative

Les domaines d'intervention de la médiation

Le Médiateur peut intervenir dans tous les domaines personnels, relationnels et professionnels de la vie :

  • Entre les personnes (famille, voisinage, succession…) : pour trouver des solutions originales (et légales) qui répondent aux valeurs de chacune des personnes.

  • Entre les entreprises, inter-entreprises, ou intra entreprise (conflit au sein de la société) : dans les matières sociale, commerciale, contractuelle… Elle permet de rester maître de son conflit et de le régler au mieux de ses intérêts, dans un temps et un coût limités.

  • Mais aussi dans des domaines spécifiques: en matière médicale, de construction, d’urbanisme et immobilier, dans les rapports avec l’administration… : pour trouver des solutions rapides et sûres.

  • La médiation “prévention“ : il s’agit de contacter un médiateur lorsqu’une situation devient tendue, même avant que le conflit n’éclate, ou de s’adjoindre la présence d’un médiateur pour la tenue de réunions sensibles (assemblées générales de copropriétaires, d’associations ; d’entreprises ainsi que la tenue des divers Comités et Conseils).

Coûts de la médiation 

Le CMB n’intervient pas dans la fixation de la rémunération des médiateurs. Il recommande que celle-ci, fixée préalablement, soit transparente et prévisible. Toutes informations relatives à la rémunération du médiateur et aux frais de médiation doivent être portées à la connaissance des médiés et recueillir leur accord avant le commencement de la mission de médiation.

D’une façon générale, la médiation a vocation à aider quiconque à surmonter toute difficulté rencontrée.

En médiation judiciaire (ordonnée dans le cadre d’une instance judiciaire avec l’accord des parties en vertu de l’article 131-1 du code de procédure civile), le juge “fixe le montant de la provision à valoir sur la rémunération du médiateur”.

– Le CMB facture des frais de dossiers différenciés suivant le type de médiation demandé :

Médiation familiale : 10 € / Médiation judiciaire: 20 € / Médiation conventionnelle : 40 €

Différents types de médiations

Le CMB intervient :

Icone-Médiation-Judiciare-CMB

En relais avec les juridictions qui orientent les justiciables vers une mesure de médiation, dans le cadre d’une procédure déjà engagée.

Depuis le 1er janvier 2020, notre centre peut-être saisi pour les tentatives rendues obligatoires par la loi (art.750-1 CPC) pour tout litige dont l’enjeu est inférieur à 5000 € dans des domaines spécifiques (conflits de voisinage, bornage…).

Icone-Médiation-Conventionnelle-CMB

Au service des personnes physiques, des entreprises, associations, syndicats et collectivités désireux de trouver une solution rapide et sûre à leur différend, en dehors ou en amont de toute saisine d’un juge.

Icone-Médiation-Familiale-CMB

Le Tribunal de Grande Instance de Saint-Denis de la Réunion fait partie des 11 ressorts retenus pour l’expérimentation nationale de la Tentative de Médiation Familiale Préalable Obligatoire (TMFPO). Cette expérimentation a pour objet d’encourager une reprise de liens apaisés au sein de la famille en rendant obligatoire avant toute nouvelle saisine du Juge aux Affaires Familiales une tentative de médiation.

Icone-Médiation-Consommation-CMB

En partenariat avec l’Association des Médiateurs Européens (AME Consommation), certains de nos médiateurs, spécialement formés à la médiation de la consommation, interviennent en qualité de médiateurs de la consommation pour l’AME. “Qu’est-ce que La Médiation de la Consommation ?“ Le nouveau Code de la Consommation prévoit que tout consommateur a le droit de recourir gratuitement à un médiateur de la consommation en vue de la résolution d’un litige qui l’oppose à un professionnel. A cet effet le professionnel garantit au consommateur le recours effectif à un dispositif de médiation de la consommation

La médiation de la consommation doit permettre de répondre aux attentes des consommateurs et des professionnels afin de restaurer une relation de confiance et d’écoute pour éviter d’éventuelles procédures judiciaires. C’est une réelle alternative au contentieux et une démarche de concertation efficace pour renouer le dialogue et tenter de trouver une solution amiable, équitable, en toute transparence et confidentialité, dans un délai raisonnable.

Planning permanence TMFPO (Tentative de Médiation Familiale
Préalable Obligatoire) : 2ème vendredi de chaque mois (de 8h à 12h).

La médiation familiale en quelques questions

Avant toute demande de modification d’une mesure déjà fixée par un juge. Il faut donc : qu’une décision ait déjà été rendue auparavant entre les parties et qu’une modification en soit demandée (résidence des enfants, pensions alimentaires, etc…). Elle n’est pas obligatoire en cas d’urgence, de faits de violence ou de tout autre empêchement légitime.

Pour la partie qui souhaite saisir le Juge.

La médiation étant volontaire, ce processus ne peut être imposé à personne. La Loi exige simplement du demandeur qu’il assiste à entretien informatif sur la médiation et qu’il propose une médiation à l’autre partie.

Le CMB tient des permanences d’information tous les deuxièmes vendredis du mois de 8H30 à 12H à la Maison de l’Avocat et du Droit à Champ Fleuri (Saint-Denis), et délivre une attestation pour ce rendez-vous informatif. Après ce rendez-vous c’est le médiateur qui contacte l’autre partie pour lui proposer la médiation.

Le médiateur adresse une attestation indiquant que la mesure n’a pu être mise en œuvre, sans préciser pour quelles raisons, par respect de la confidentialité et de la liberté des parties.

Demandez une médiation

(Uniquement sur rendez-vous)

Centre de médiation des barreaux & Solutions amiables

  • cmb.mediationbarreaux@gmail.com
  • 06 92 288 644
  • Maison de l'Avocat et du Droit
    Résidence Anaxagore
    24 rue Jean Cocteau
    97490 Ste Clotilde

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation de données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité